CORSE 2022


 

Après l'Islande en 2021, une autre île au programme de l'été 2022 !

Changement complet de climat, surtout en cette année de canicule mais, finalement, juillet ne s'avèrera pas plus chaud en Corse qu'ailleurs. Les températures nous obligeront à réduire nos ambitions en matière de randos et de grimpe et à passer beaucoup de temps dans l'eau !!

Mais, 20 ans après mon premier séjour avec Michèle et Nono, j'ai retrouvée l'île toujours aussi belle et Catherine, qui ne la connaissait pas, a aussi trouvé que "c'était beau partout" !!!

 

 


En quelques photos...

            
            
            
            

 

et, en résumé...

 

 


Sur la carte

cliquer sur le parcours pour afficher la page du jour
 

 


D'autres infos

 

préparation - escalade - faune, flore - Kangoo - bibliographie

 

 


Au fil des jours...

 


12 juillet

A l'arrivée à Bastia, petit détour par la gravière de Poretta pour observer Orthetrum trinacria puis cap sur le Cap Corse !
Erbalunga puis nuit à Maccinagio, après un petit tour par le sentier des Douaniers jusqu'à la baie de Tamarone pour un premier bain.


 

 Orthetrum trinacria
mâle

 

 Orthetrum trinacria
mâle

 

 Orthetrum trinacria
mâle

 
 

 départ de Toulon
au coucher du soleil

 

 arrivée à Bastia
au lever du soleil

 
 

 Erbalunga

 

 Erbalunga

 

 Erbalunga
tour génoise

 

 baie de Macinaggio

 
 

 un premier lézard corse,
le lézard des ruines
Macinaggio

 


13 juillet

A Barcaggio, pointe N de l'ïle, on explore une supposée zone humide derrière la plage de Cala, tout est bien sec, on verra quand même quelques libellules.
Puis, on entame la descente le long de la côte W du Cap Corse, par Centuri puis Nonza. Au passage, on renonce à grimper au Monte Merchio : l'après-midi, il fait vraiment trop chaud... Nuit à Farinole.

 

 

 lys maritime
Barcaggio
 

 cormoran huppé juvénile,
fait sécher ses ailes
Barcaggio

 

 un lézard des ruines
Barcaggio

 
 

 Centuri

 

 baie de Centuri

 

 Nonza

 


14 juillet

De St Florent, on traverse le Sud du désert des Agriates vers la Balagne ; arrêt pour voir les méandres de l'embouchure de l'Ostriconi et la superbe plage puis court passage à l'Ile Rousse avant de monter dans la Balagne pour aller dormir à Vallica.

 

 

 vignobles de Patrimonio,
entre le col de Teghime et Oletta

 

 Vallica
au pied du San Petru

 


15 juillet

Toute la matinée, nous sillonnons les petites routes de la Balagne et ses superbes villages : Olmi-Capella, Speloncato, San't Antonino..., avant de gagner Calvi pour un petit tour dans la forteresse. Nuit à Suare.

 

 

 Speloncato et la Balagne,
vus de la Bocca di Battaglia

 

 Speloncato,
vu de la Bocca di Battaglia

 

 Sant'Antonino,
vu de la Bocca di Battaglia

 

 dans la citadelle de Calvi

 
 

aigle royal
Bocca di Battaglia
 

 buse variable
Speloncato
 

 


16 juillet

Départ très matinal pour profiter d'un peu de fraîcheur pour aller grimper dans le cirque de Bonifatu. Notre première voie corse sera " Canistrelli" au Capu di Roncu. Puis baignade à Calvi.

 

 

 la face

 

 L1, premier contact avec le granit corse

 

 L2, beau passage en dalle

 

 arrivée à R4

 

 rappel, les premiers tafonis

 

 la recherche de ruisseaux
sera une constante du séjour !
 

 cairn en pommes de pin !

 

 

 


17 juillet

Un peu d'escalade au site de la Brèche à Suare avant la chaleur puis direction le Fango : vision lointaine de la Paglia Orba et du Tafonatu, bain dans les vasques et libellules. En fin de journée, on gagne Porto où on va se poser pour quelques jours.

 

 

 la Brèche à Suare,
une face en dalles, une face en tafonis

 

 une voie bien raide...

 

 "Tafoni über alles",
un des plus beaux 6a de Corse !

 

 

 dans le Fango, à Manso
une eau vraiment chaude !

 

 Orthetrum brunneum

 

 Calopteryx haemorrhoidalis

 

 


18 juillet

Randonnée au lac de Nino, les pozzines sont bien sèches mais le site reste magnifique !

 

 

 début de la montée
au lac de Nino
 

 arbre-cairn...
 

 ou cairn-arbre ?
 

 Paglia Orba, Cinto...
vus de la Bocca a Stazzone

 

 

 le lac et les pozzines
 

 Bocca a Stazzone
 

 les fameux chevaux
sont bien là
 

 pins laricio à la maison
forestière de Popaghja

 


19 juillet

Journée "eau" pour lutter contre la chaleur : calanques de Piana, baignade dans la superbe calanque de Ficajole, le matin puis dans la rivière de Porto, l'après-midi !

 

 

 calanques de Piana
 

 calanque de Ficajole
 

 rivière de Porto
 

 Gobemouche gris, juvénile tombé
du nid et nourri par un adulte

 


20 juillet

Lever matinal pour tenter d'aller grimper "Ambata di Melu" dans le golfe de Porto : chaleur étouffante, rocher moite... abandon ! On se rabat sur la forêt d'Aïtone où on entend la sittelle corse sans réussir à la voir puis, à nouveau, bain dans la rivière

 

 

 cochon en liberté
 

 mini cairn dans la rivière
 

 baignade dans la rivière de Porto

 


21 juillet

Lever 4h30 pour profiter d'un peu de fraîcheur pour monter au trou du Tafonatu ; une belle journée de rando, on grimpouille un peu pour monter au Trou, toujours aussi spectaculaire !

 

 

 vallon du Golo
 

 sous le col des Maures
 

 vire improbable dans
la face du Tafonatu
 

 le choc devant cette cathédrale !

 

 


22 juillet

Baignade à la plage d'Arone, avant de monter, en fin de journée, au Capu Rossu pour admirer le coucher de soleil sur les calanques de Piana

 

 

 en route vers le Capu Rossu
 

 le golfe de Porto
 

 vers le S, depuis le Capu Rossu
 

 les calanques de Piana
 

 dîner en haut de la tour génoise !

 

 


23 juillet

Matinée farniente avant une séance de plongée pour Catherine : vers Ficajole, initiation avec bouteilles à 6-8m, poissons, corail... Le soir, restau sur le port.

 

 

 on emporte sa bouteille
pour plonger !
 

 contente !
 

 le coucher de solei
 

 Porto by night !

 

 


24 juillet

On quitte Porto pour une longue journée sur de (très) petites routes : on gagne d'abord Vico pour remonter la vallée du Liamone et aller faire un tour au superbe lac de Creno. Puis, la D4 serpente dans des vallons sauvages, par Murzo, Rosazia, Azzana et Vero, avant de rejoindre la vallée de la Gravona. Descente presque jusqu'à Ajaccio puis remontée de la vallée du Prunelli pour aller dormir à Bastelica.

 

 

 en montant au lac de Creno
 

 lac de Creno, le seul
lac forestier de Corse
 

 nénuphars au lac de Creno
 

 Lézard tyrrhénien
lac de Creno
 

 Lézards tyrrhéniens
lac de Creno

 

 

 Pacha à deux queues
Cruzzini, pont d'Azzana
 

 vallée du Cruzzini et village de Salice
 

 hameau de Muna, sur la D4

 

 


25 juillet

Escalade au Monte Latu, la voie "Tollahawk" est en face W et on part tôt, on se régale ! L'après-midi, on goûte aux bouchons d'Ajaccio avant de gagner Porticcio pour la nuit.

 

 L1, raide et bien soutenue

 

 une jolie traversée
pour arriver à R1
 

 L2-L3, belle grimpe...

 

 ... avec quelques passages délicats

 

 L4, rocher bien rond

 

 arrivée à R4

 

 longueur de sortie facile

 

 lac de Tolla, vu du sommet

 

 


26 juillet

Rendez-vous avec Robin pour découvrir les libellules du Taravo et, en particulier, le splendide Paragomphus genei sur le seul site où il est connu en France.
Une belle journée libellules, avec, quand même, une baignade à la plage de Cupabia.

 

 

 Paragomphus genei
mâle

 

 Paragomphus genei
mâle

 

 Paragomphus genei
mâle

 

 Paragomphus genei
femelle

 

 Paragomphus genei
femelle

 

 

 Calopteryx haemorrhoidalis
groupe

 

 Calopteryx splendens
femelle

 

 Orthetrum brunneum
femelle

 

 Orthetrum coerulescens
femelle

 


27 juillet

Nous longeons la côte W jusqu'à Campomoro, le temps d'une baignade puis visite de Sartène, ses ruelles et ses épiceries fines... Puis, en longeant la côte S, nous allons dormir quelques kilomètres avant Bonifacio.

 

 

la superbe baie de Campomoro
 

 Sartène
 

 panthère des neiges sartenaise !
 

 la côte S, vue de Rocapina

 

  


28 juillet

Lever de bonne heure pour profiter de Bonifacio avant l'arrivée des hordes de visiteurs ; ça marche, nous avons la ville pour nous tout seuls et repartons à 9h en croisant les premiers bouchons. Nous passons une bonne partie de la journée au Capu Pertusatu où nous découvrons enfin la fauvette sarde. Un peu de route jusqu'à la plage de Palombaggia où, en marchant 5 minutes, on se retrouve tout seuls ! Camping près de Porto-Vecchio, cher, pas terrible et infesté de moustiques...

 

 

Bonifacio, au lever du soleil
 

Bonifacio, vue d'ensemble
 

 Bonifacio, sa falaise !
 

 Bonifacio, la citadelle
 

 Bonifacio
highline tendue sur le port

 

 

Bonifacio, vue du
Capu Pertusatu
 

 Capu Pertusatu
 

 Faucon crécerelle
Capu Pertusatu
 

Faucon crécerelle
Capu Pertusatu

 

Fauvette mélanocéphale
Capu Pertusatu
 

 Fauvette sarde
Capu Pertusatu
 

 Fauvette sarde
Capu Pertusatu

 

 


29 juillet

En route vers Bavella ! Passage à l'Ospedale, le site est superbe avec ses dômes de granite qui rappellent le Colorado. Nous y croisons le venturon corse.
Puis nous gagnons Zonza où nous passerons quelques jours très agréables, plus au frais que sur la côte.

 

 

lac de l'Ospedale
 

 Venturon corse, femelle
lac de l'Ospedale
 

 Venturon corse, mâle
lac de l'Ospedale

 

 


30 juillet

A Bavella, grimper s'impose ! Nous allons d'abord gravir "Allegria" au Castellu d'Ornucciu, superbe voie en terrain d'aventure, jamais difficile, avec des passages en tafonis magnifiques.

 

 lever de soleil au col de Bavella

 

 Ferriate-Paliri, depuis l'attaque

 

 Dos de l'Eléphant-Lunarda, depuis l'attaque

 

 arrivée à R1

 

 L2, après la traversée

 

 L3-L5, cheminement libre
dans de superbes tafonis
 

 traversée d'une petite pointe
pour redescendre à R5
 

 L6-L8, un grand ressaut facile
superbe !
 

 moins de tafonis
mais toujours aussi beau
 

 L9, un pas raide
puis une rampe facile
 

 avant un magnifique passage
surplombant, dans les tafonis
 

 

 


31 juillet

Sur les conseils de Robin, nous montons au plateau du Coscione, au-dessus de Quenza ; son passé de site de ski de fond se comprend aisément, le relief s'y prête vraiment mais la neige n'est plus au rendez-vous depuis plusieurs années. Par contre, les aconits de Corse sont bien là !

 

 

plateau du Coscione

 

 

 Aconit de Corse
plateau du Coscione
 

 Aconit de Corse
plateau du Coscione
 

 Colchique de Bertoloni
plateau du Coscione
 

Pipit rousseline juvénile

 

 

ruisseau de Saint Antoine, à Zonza
 

 en sortant du restaurant...

 

 


01 août

Deuxième journée grimpe à Bavella : un classique, la Punta Macao, tout près du col, avec ses deux petites voies de 3 longueurs, très homogènes dans le 6a et bien équipées, un régal ! Oublié l'appareil photo dans la voiture :-(

 

 

depuis la terrasse du restau
au col de Bavella !

 

 


02 août

Départ de Bavella par la vallée de la Solenzara pour longer la côte E. Un arrêt à l'étang de Canna à l'embouchure du Fiumorbo où je me régale encore des Orthetrum trinacria puis on va manger des moules à l'étang de Diane avant de remonter le Tavignano pour rejoindre Corte. En route, un bel orage, le premier de l'été, la température perd 20 degrés en quelques minutes, ça fait du bien !

pas de photos

 

 


03 août

On envisageait de monter au Monte Rotondo par le lac de l'Oriente mais la chaleur est vite revenue et les 1500m de dénivelé en plein soleil ne nous tentent pas...
On fait la superbe balade classique des lacs de Melo et Capitello. Nous y voyons, entre autres, nos premiers lézards de Bédriaga, endémique de Corse et Sardaigne.

 

 

reflets dans l'eau
lac de Melo
 

"Symphonie d'Automne"
lac de Capitello
superbes souvenirs !
 

lac de Melo
 

Un feu se déclenche
dans la basse vallée
de la Restonica
 

1000ème géocache
pour Catherine !!!

 

 

chocard à bec jaune
lac de Capitello
 

Gentiane asclépiade
lac de Capitello

 

 

Lézard de Bédriaga
lac de Melo
 

Lézard de Bédriaga
lac de Melo
 

Lézard de Bédriaga
lac de Melo
 

Lézard de Bédriaga
lac de Melo

 

 


04 août

La Restonica est aussi un des hauts-lieux de la grimpe corse : nous allons gravir "Candella di l'Oru" à la punta Spenicazzia, dans le petit vallon de Rivviseccu ; c'est un site de nidification des rares gypaètes corses mais le couple ne s'est pas reproduit cette année.
La voie est courte mais superbe, avec une quatrième longueur magique dans des tafonis incroyables !

 

 

 une approche bien tracée et cairnée

 

 arrivée à R2

 

 R4, une longueur d'anthologie
dans des tafonis énormes!
 

 des passages verticaux
mais toujours bien prisus
 

 L5, arrivée du soleil

 

 un beau rappel surplombant
jusqu'à R4
 

 LA longueur...

 

 

 


05 août

On retrouve Robin pour aller prospecter le lac de Teppe Rosse où il a fait, en 2014, la seule observation française de Brachythemis impartita ; on ne la retrouve pas... mais belle journée de prospection quand même et baignade sur la plage d'Aléria.

 

 

Trithemis annulata, mâle
réservoir de Teppe Rosse
 

Trithemis annulata, mâle immature
réservoir de Teppe Rosse
 

Orthetrum trinacria, mâle immature
réservoir de Teppe Rosse
 

Lézard des ruines
réservoir de Teppe Rosse

 

 


06 août

On voulait monter à l'arche de Scandulaghju mais, une fois encore, la chaleur nous dissuade et on reste dans les gorges du Tavignano, pour une belle balade jusqu'à la passerelle de Rossolino.

 

 

Tavignano, en montant vers la
passerelle de Rossolino
 

Tavignano, en montant vers la
passerelle de Rossolino
 

sentier du Tavignano vers
la passerelle de Rossolino
 

baignade dans le Tavignano
passerelle de Rossolino

 

 


07 août

Changement de vallée, on passe dans l'Asco. Au passage, on s'arrête à Moltifao pour voir les tortues d'Hermann

 

 

Moltifao
 

Couvent de San Francesu di Caccia
Moltifao
 

Tortue d'Hermann
Moltifao
 

jeux de lumière dans l'Asco

 

 


08 août

Départ matinal pour A Muvrella, montée rapide, nous profitons du panorama avant l'arrivée des nuages puis de l'orage qui sera impressionnant ; les randonneurs du GR20 passent un mauvais moment...
Le soir, nous descendons à Asco, voir le pont génois et les pentes couvertes de genévriers cades où butinent les abeilles qui font l'incomparable miel d'Asco.

 

 

lever de soleil
Haut Asco
 

en montant vers la Bocca di Stagnu
 

sommet d'A Muvrella
 

vue vers le NW jusqu'à Calvi
A Muvrella

 

 

jeux de nuages
A Muvrella
 

bois sec
Haut Asco
 

pont génois
Asco
 

genévrier cade
Asco

 

 


09 août

Nous remontons le vallon de la Bocca Tumasginesca pour aller faire un tour dans "E Cascettoni", le mythique Cirque de la Solitude ! L'ambiance est grandiose, d'une austérité incroyable et on sent bien, vue la raideur des pentes, qu'il vaut mieux ne pas être là par mauvais temps...

 

 

début de journée
vallon de Tumasginesca
 

les petis lacs sous la
Bocca Tumasginesca
un monde minéral
 

E Cascettoni !
 

Punta Rossa
Bocca Tumasginesca

 

 

silhouette décharnée
vallon de Tumasginesca
 

bois sec
vallon de Tumasginesca
 

fougère
Asco

 

 

jeux d'eau
torrent de l'Asco
 

jeux d'eau
torrent de l'Asco
 

jeux d'eau
torrent de l'Asco
 

jeux d'eau
torrent de l'Asco

 

 


10 août

On se dirige doucement vers Bastia... Passage par la Castagniccia et la Casinca, deux régions peu visitées et pourtant très belles. Nuit sur la côte à la marina de Pinarello, après un dernier bain.

 

 

chêne liège récemment exploité
Morosaglia
 

chêne liège récemment exploité
Morosaglia
 

le châtaignier, arbre emblématique
de la Castagniccia
 

couvent Sant' Anton
Casabianca

 

 

Penta di Casinca
 

église
Penta di Casinca
 

vue sur la plaine orientale
Penta di Casinca
 

vue sur la plaine orientale
Castellare di Casinca

 

 


11 août

La dernière journée sera ornitho, à l'étang de Biguglia, avant le ferry du soir. Le balbuzard se fera désirer et restera loin mais le cadre est superbe !

 

 

étang de Biguglia - Fortin
 

Milan royal
étang de Biguglia - Fortin
 

Balbuzard pêcheur
étang de Biguglia - Fortin